Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 21:07

Article paru dans L'Humanité, le 10 juillet 2008


Des visiteurs ravis mais vigilants

 

Armada de Rouen. Dix millions de visiteurs sont attendus jusqu’au 14 juillet. Si le spectacle est à la hauteur des attentes, les visiteurs ne dépensent pas sans compter.

Patrick Herr, le Président de l’Armada est sur un petit nuage… bleu contrairement à ceux d’un gris menaçant présents sur Rouen depuis plusieurs jours. Et il a de quoi l’être. Mardi après-midi, plus de deux millions de visiteurs avaient déjà fait le déplacement sur les quais rouennais. Les concerts gratuits connaissent chaque soir un vif succès. « plus de 30 000 spectateurs à chaque fois », d’après le président fondateur de l’événement en 1989, lorsqu’il était l’adjoint du « centriste » Jean Lecanuet à la mairie de Rouen, en charge des cérémonies, fêtes et relations publiques.

Il faut bien avouer que cette année l’Armada a franchi un cap : l’accent a été mis davantage sur les rendez-vous festifs gratuits à travers les concerts nocturnes, pris en charge par la Région, et accueillant des artistes renommés, les feux d’artifices quotidiens malgré le mauvais temps, la Grande roue et l’accrobranches sur la rive gauche de Rouen. La ville de Rouen n’est pas en reste non plus, puisqu’elle  anime, au-delà même de l’Armada, les rues et quartiers de la ville durant tout l’été. La rive gauche de Rouen n’a pas non plus été oubliée. Quelque peu délaissée lors des précédents rendez-vous, cette rive accueille cette année trois géants des mers dont l’Amerigo Vespucci, star de l’Armada 2008. Les visiteurs y sont donc beaucoup plus nombreux et l’équilibre entre les deux rives est enfin rétabli. Tout le monde est donc ravi ou … presque.

Car si les visiteurs reconnaissent les efforts et les progrès réalisés par les organisateurs entourés de centaines de bénévoles, notamment sur le plan de la propreté (présence de nombreux agents de nettoyage, de poubelles de tri sélectif, etc.), de la gratuité au site et aux activités quotidiennes, de la bonne gestion des transports collectifs (métro, bus) et de la forte présence d’agents d’accompagnement assurant le confort et le renseignement des usagers, des parkings officiels de l’Armada destinés aux nombreux automobilistes normands, parisiens et bien au-delà, et de la présence cette année de nouveaux voiliers, leur mécontentement est cependant bien réel au sujet des prix fixés par les commerçants sur leur stand. Ils n’en démordent pas : les prix restent beaucoup trop élevés. D’ailleurs Patrick Herr ne le nie pas, puisqu’il a appelé les commerçants avant l’Armada à ne pas exagérer leurs prix, conscient, lui l’élu de droite du Conseil Régional de Haute-Normandie « qu’en ce moment, les fins de mois sont très difficiles ». Mais selon lui, seuls « les raisonnables font de bonnes affaires, les autres non ». Et si les tables des restaurateurs sont bien remplies, nombreux sont aussi les badauds, venus seuls ou en famille, qui se baladent sur les quais avec leur sac à dos rempli de victuailles pour la journée et qui repartent sans n’avoir jamais acheté le moindre souvenir. Le directeur de l’Office du Tourisme de Rouen a beau prétendre, sur la chaîne France 3 Haute-Normandie, que le choix est suffisamment vaste pour que tous les visiteurs trouvent de quoi se restaurer selon leur porte-monnaie, pour un militant communiste, présent sur le stand de L’Humanité, la question n’est pas là. « Les Français n’ont plus de fric, même pour un repas à 10 ou 15 euros surtout s’ils viennent en famille ».

Et il n’y a pas que les prix élevés des commerçants qui fâchent. Les organisateurs sont également pointés du doigt. Nombreux sont en effet les visiteurs qui regrettent les prix trop élevés du programme de ces dix jours festifs (7 euros), des parkings officiels de l’Armada qui n’offrent qu’un tarif de 20 euros pour deux jours même si les visiteurs ne restent qu’une journée. Le prix de la traversée en bateau entre les deux rives fait aussi des mécontents auprès des visiteurs qui n’acceptent pas de devoir payer 3,5 euros juste pour gagner un peu de temps.

L’Armada 2008 a conquis le cœur des visiteurs. La prochaine devra gagner celui de leur porte-monnaie qui ressemblent à s’y méprendre aux nuages rouennais de ces derniers jours. Et Nicolas Sarkozy peut bien se dresser en veilleur de proue fixant le cap libéral à suivre, l’horizon qu’il promet n’annonce vraiment rien de bon pour le pouvoir d’achat des Français.

 

Frédéric SEAUX

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans Armada de Rouen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens