Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 21:10

 

Articles parus dans l'Humanité le 15 mars 2011

 

Par Frédéric SEAUX

 

Cantonales. Seine-Maritime : une gauche ouverte et combative

Dimanche, le parti communiste et ses alliés de la gauche combative présenteront trente-deux candidats en Seine-Maritime. Trois des huit cantons détenus par un conseiller général communiste sont, a cette occasion, renouvelables.

 

« Renforcer la gauche combative » au sein du Conseil général de Seine-Maritime. Tel est l’enjeu des élections cantonales des 20 et 27 mars prochains en Seine-Maritime pour le parti communiste associé fortement à la société civile, à la Gauche unitaire et à République et Socialisme,  mais sans la participation du Parti de Gauche, faute d’accords satisfaisants, et qui finalement ne présentera pas de candidats. « Face à une droite gouvernementale très dure, le Conseil général de Seine-Maritime a besoin d’élus communistes qui ne soient pas seulement de bons gestionnaires. Nos huit élus sortants (sur soixante neuf conseillers généraux-NDLR), dont trois sont élus dans un canton renouvelable dimanche sont donc des élus de terrain aux côtés des salariés en souffrance », confie Céline Brulin, secrétaire fédérale du PCF dans le département.

Des trois cantons renouvelables qui comptent un conseiller communiste, celui du Havre 9 (canton de Caucriauville, Rouelles) retient l’attention. Lors des deux dernières élections cantonales, le communiste Michel Barrier ne l’avait emporté qu’avec quelques voix d’avance, face à un PS faisant l’essentiel de ses voix à Rouelles, municipalité socialiste. Mais aujourd’hui, la donne a changé. Le nouveau maire divers gauche, Christophe Argentin, a apporté son soutien à Daniel Paul, au Havre, lors des dernières municipales et législatives. Quant à la suppléante de Michel Barrier, Valérie Auzou, elle n’est autre que la première adjointe de ce maire « frondeur ». Une victoire plus large du candidat communiste est donc vraiment possible.

Au siège de la fédération de Seine-Maritime du Parti communiste, on est aussi plein d’espoir, avec l’œil rivé notamment sur le Canton du Havre 3 détenu par un socialiste « inexistant », précise Céline Brulin, et où Nadine Lahoussaine, se verrait bien l’emporter. Dieppe Est où Jacky Hénin aux Européennes et la liste « gauche combative » des dernières régionales, emmenée par Sébastien Jumel, maire de Dieppe, étaient arrivés en tête, est aussi un canton surveillé et vraiment espéré. A Lillebonne, si la situation paraît complexe puisque s’y affrontent l’actuel et l’ancien maire de Lillebonne, respectivement PS et PRG, la candidate communiste Marie-Odile Lecourtois, suppléante du député Jean- Paul Lecoq, appel au « rassemblement en dépassant les querelles d’ego ».

Frédéric SEAUX

 

 

 

 

Encadré

Le Parti communiste de Seine-Maritime a attribué une large place aux autres composantes de la gauche combative, n’hésitant pas, notamment, à confier à Christine Moreau, de République et Socialisme, le soin de mener la bataille dans le canton de Tôtes. Les jeunes candidats ainsi que des membres de la société civile sont aussi bien représentés, en particulier, avec la présence de candidats syndicalistes. 

Frédéric SEAUX

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens