Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 13:34

Article paru dans l'Humanité le 5 septembre 2011

 

La pénurie budgétaire pèse sur les cartables !

 

Douze millions d’élèves reprennent ce matin le chemin des classes. Une rentrée marquée encore une fois par les suppressions de postes et une série de mesures qui accentuent la politique de dérégulation menée par la droite depuis 2007. Les personnels sont appelés à la mobilisation le 27 septembre.

 

Dernière rentrée sous l’ère Sarkozy ? Ils seront beaucoup ce matin – enseignants, parents et élèves – à en rêver. Alors que plus de douze millions d’élèves de la maternelle au lycée retrouvent aujourd’hui, ou demain au plus tard, le chemin des classes, l’idée que la cure d’austérité à laquelle est soumise l’éducation nationale depuis 2007 pourrait prendre bientôt fin ne peut être absente des esprits. Mais voilà. En attendant cet hypothétique basculement politique, le monde éducatif s’apprête à affronter une nouvelle année de diète. « Une rentrée scolaire de pénurie et de dérégulation », résume la sénatrice communiste Brigitte Gonthier-Maurin.

nombre d’élèves en hausse

Cette fois encore, les chiffres sont impressionnants. Selon le budget 2011, plus de 16 000 postes, quasiment tous de professeurs, sont supprimés cette année : 8 967 dans les écoles publiques, 4 800 dans les collèges et lycées publics, et même 1 433 dans le privé. Le projet de budget 2012 prévoit, lui, 14 000 suppressions supplémentaires. Au total, ce seront donc quelque 80 000 postes qui auront disparu au cours du quinquennat 2007-2012 dans l’éducation nationale. Parallèlement, les effectifs d’élèves augmentent partout en cette rentrée : 8 300 dans le primaire et près de 80 000 dans le secondaire. « Une tendance qui va se poursuivre, les quinze prochaines années, en raison de l’arrivée des enfants nés du baby-boom des années 2000 », souligne Daniel Robin, cosecrétaire national du Snes-FSU, principal syndicat du second degré.

luc chatel « assume »

Dans les établissements, comme dans les rectorats chargés de mettre en musique la politique gouvernementale, la préparation de cette rentrée a viré au casse-tête. « L’école, c’est comme les urgences hospitalières : à la fin, les établissements se débrouillent toujours pour que la rentrée soit réussie, même avec des bouts de ficelle », résume Philippe Tournier, secrétaire général du principal syndicat des personnels de direction (SNPDEN). Son enquête révélée la semaine dernière est édifiante. Dans les 1 500 établissements interrogés, les premiers dispositifs à faire les frais des restrictions budgétaires ont été ceux concernant l’aide aux enfants en difficulté. Sans parler de l’augmentation générale des effectifs par classe qui va encore « dégrader la qualité du service public d’éducation », souligne le SNPDEN…

De tout cela, le ministre Luc Chatel n’a que très peu parlé jeudi dernier. Lors de sa conférence de presse, il a dit tout simplement « assumer » la politique de suppression de postes menée depuis 2007, préparant ainsi le terrain à une année électorale où le thème de l’éducation, devenu l’une des premières préoccupations des Français, s’annonce comme central. Sur la question, le gouvernement s’apprête à mener une vraie bataille idéologique. « La droite ne fait pas que détruire le service public d’éducation, elle construit en même temps un autre modèle », assure Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU (lire entretien p. 4), qui compte sur la journée de mobilisation unitaire du 27 septembre, mais aussi sur les 500 débats que le syndicat organise ce mois-ci, pour porter un autre projet éducatif.

Plusieurs mesures gouvernementales qui entreront en vigueur cette année symbolisent ce bilan sarkozyste. Le programme Éclair, voué à remplacer les « réseaux ambition réussite », ouvre la voie à une gestion territoriale et hors statutaire de l’éducation, sur le modèle de ce qui s’est imposé dans le monde universitaire. Éclair va accroître l’autonomie de 28 lycées, 297 collèges et 2 100 écoles où le recrutement des enseignants se fera sur avis du chef d’établissement qui, dans la pure tradition managériale, aura aussi la main sur le versement d’une prime au mérite…

Cette rentrée verra également se mettre en place une évaluation en classe de 5e et une pré-orientation vers la voie professionnelle dès la 3e. Enfin, neuf nouveaux internats d’excellence sont créés, s’ajoutant aux douze déjà existants, ainsi que cinq nouveaux « établissements de réinsertion scolaire », portant leur nombre à seize. « Une école à plusieurs vitesses, individualiste et élitiste, organisant le tri entre élèves méritants et les autres », résume la FSU. Soit exactement le type de système qui aggrave le poids des inégalités sociales dans l’échec scolaire, souligne l’OCDE dans ses études. L’inégalité ? Un domaine dans lequel le gouvernement a excellé depuis cinq ans.

La part de PIB recule depuis 2000

Au rayon des semi-vérités, Luc Chatel aime rappeler que la France « continue à investir dans l’éducation presque un point de plus de son PIB que la moyenne des pays développés de l’OCDE ». Le chiffre n’est pas faux mais il est de moins en moins vrai. Entre 2000 et 2008, la part du PIB consacrée, en France, à l’éducation (DIE, dépenses intérieures à l’éducation) n’a cessé de diminuer, passant de 7,3 % à 6,6 %. Notre niveau de dépenses annuelles par élève, en primaire, est de 15 % inférieur à la moyenne de l’OCDE.

Laurent Mouloud

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens