Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 14:50

Article de Marie Barbier, paru dans l'Humanité, le 22 décembre 2010

Ces enfants privés de parents à Noël

 

Personnalités de gauche et associatives organisaient un goûter pour les enfants dont les parents sans papiers sont menacés d’expulsion au moment des fêtes.

 

L’ambiance était joyeuse et détendue lundi soir au local parisien du Réseau Éducation sans frontières (RESF). Pourtant le rendez-vous du jour n’incitait pas particulièrement à la fête : le réseau organisait un « goûter des orphelins de Noël », réunissant une dizaine d’enfants dont l’un des deux parents, sans papiers, risque de passer Noël dans un centre de rétention, sous la menace d’une expulsion. Mais, tous les enfants n’étant pas au courant du sort de leurs parents, les considérations politiques se sont faites, pour une fois, en toute discrétion et parcimonie.

 

des élus au côté des parents à régulariser

Pierre Lafrance, militant RESF, avait revêtu costume et barbe, se transformant en « Pierre Noël » pour remettre trois cadeaux aux enfants : un jouet, une photo avec une personnalité politique et la « promesse d’un avenir pas mal ». Parmi les nombreux élus, détendus et rigolards, la maire verte de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Dominique Voynet, le porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, la députée européenne d’Europe Écologie Karima Delli, la députée du Parti de gauche Martine Billard, ou encore le président du groupe communiste au conseil de Paris, Ian Brossat. Autant d’élus qui se sont engagés à tout faire pour obtenir la « régularisation des parents qui ont été libérés, faire sortir ceux qui sont encore emprisonnés et faire revenir ceux qui ont été expulsés ».

Une large mobilisation qui a déjà commencé à payer : le goûter était initialement prévu pour défendre la cause de neuf pères et d’une mère sans papiers retenus dans des centres de rétention administratifs, or la mère et deux papas ont été libérés dans la journée.

Parmi eux, Darius Kutchu, vingt-neuf ans, arrivé directement du centre de rétention du Mesnil-Amelot après dix-sept jours d’enfermement. « C’est une prison, faut appeler les choses franchement » lâche ce futur papa (sa compagne est enceinte de six mois) qui a réussi à échapper à l’expulsion et pourra passer Noël en famille, pour la plus grande joie des deux garçons de sa femme, dont il a la charge et qui ont très mal vécu son enfermement.

 

Hortefeux, père fouettard des sans-papiers

Des victimes, parmi d’autres, du rattrapage de fin d’année exigé par Brice Hortefeux : il y a dix jours, le ministre de l’Intérieur avait demandé aux préfets de mettre « à profit les dernières semaines qui viennent pour accentuer l’effort » des expulsions.

Marie Barbier

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans sans-papiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens