Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 23:38

 « La situation des enfants en France est très préoccupante ».

 

 

Robert Pagès, ancien sénateur communiste, revient sur la journée des droits de l’enfant qui fête ses 13 ans cette année, dont il fut le rapporteur et premier signataire de la loi votée par le parlement en 1996.

 

Quelle est l’origine de cette journée nationale des droits de l’enfant instaurée chaque 20 novembre en France ?


La convention internationale des droits de l’enfant avait institué en 1989 une journée internationale fixée au 20 novembre. L’idée a donc été émise d’instaurer une journée nationale. Mais cette loi doit beaucoup en amont aux nombreuses associations, aux syndicats d’instituteurs, et au président du tribunal pour enfant de Bobigny de l’époque qui au cours des nombreuses discussions avec les élus, notamment communistes, souhaitaient une telle journée nationale. J’ai été nommé rapporteur alors que le gouvernement était de droite. Il s’agissait d’un texte consensuel qui permettait donc au gouvernement de ne prendre aucun risque en en confiant l’initiative à parlementaire communiste. Et j’ai peut-être été choisi car en tant qu’instituteur, dont je rappelais ma profession à chacune de mes interventions publiques, j’avais peut-être une certaine légitimité à parler des droits de l’enfant. La loi qui ne comporte qu’un seul article a été votée à l’unanimité.


Quelle est encore aujourd’hui sa portée réelle ?

Cette loi est symbolique avant tout : elle marque la volonté affirmée de reconnaître les enfants comme des citoyens en devenir qui ont eux aussi des droits imprescriptibles. Mais elle donne aussi concrètement la possibilité aux associations, aux enseignants de bénéficier d’une journée afin de sensibiliser la société aux droits de enfants. Et aujourd’hui, de nombreuses écoles retiennent ce jour pour en discuter. « Les Amis de l’Humanité » ont d’ailleurs retenu ce thème sur leur stand lors de la prochaine Fête de l’Humanité qui se tiendra à Rouen les 28 et 29 novembre prochains. Evidemment, cette journée n’est pas une baguette magique : les associations doivent s’en saisir car ce n’est pas l’actuel gouvernement qui va la mettre en avant.


Justement quel est votre regard aujourd’hui sur l’action du gouvernement vis-à-vis des droits des enfants?

Ce gouvernement détruit tout ce qui a été construit en la matière. C’est d’abord la remise en cause de l’ordonnance de 1945 sur les mineurs. Quand Sarkozy dit qu’il veut en finir avec les acquis de 1945, il pense aussi à la protection des enfants en matière pénale. Et puis dernièrement, n’oubliez pas que la défenseure des enfants a appris dans la presse que son institution allait être démantelée. Le gouvernement n’avait pas apprécié certaines de ses positions. Surtout celle qui recommandait que les enfants de parents en situation irrégulière ne soient pas incarcérés en centre de rétention, mais placés avec les parents en résidence surveillée. Et puis, je rappellerais tout de même que chaque année en France des centaines de milliers d’enfants ne partent pas en vacances, que les principales victimes de la pauvreté en France concernent les enfants, comme l’a rappelé récemment ATD Quart Monde : 2,5 millions d’enfants de moins de 18 ans sont concernés. Que dire aussi des enfants handicapés que beaucoup d’écoles publiques ne peuvent pas accueillir faute de structures et de moyens suffisants. La situation des enfants en France est très préoccupante.


Entretien réalisé par Frédéric SEAUX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans interview
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens