Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 22:07

Article paru dans Le Journal d'Elbeuf, le vendredi 29 octobre 2010 

  

  

Le rôle prépondérant des FTP dans la Résistance

 

Conférence. Mercredi soir, l’historienne Monique Georges était à Elbeuf, à la maison des communistes, à l’invitation du PCF, pour évoquer, devant une salle comble, le rôle des FTP dans la résistance française durant la Seconde Guerre mondiale.

 

3

 

Mercredi soir, Monique Georges, professeur d’histoire retraitée et auteure en 2009 du Livre Le colonel Fabien était mon père (éditions Mille et une nuits) a tenu en haleine son auditoire pendant près de deux heures à l’occasion d’une conférence portant sur la résistance communiste durant la seconde guerre mondiale incarnée par les Francs Tireurs et Partisans (FTP).

Plusieurs moments ont rythmé la conférence. Tout d’abord Monique Georges a détaillé avec une précision d’orfèvre l’origine de la mise en place de la lutte armée, rejetant l’idée selon laquelle les communistes ne seraient entrés en résistance qu’à partir de l’invasion allemande en URSS. Elle a ainsi cité une multitude d’exemples, d’actes de sabotage, souvent au péril de leur vie, commis par les membres du Front National de la Résistance (« aujourd’hui dévoyé par l’extrême-droite » a tenu à préciser l’historienne) et de sa branche armée, les FTP. Des actes de sabotage tous rejetés par de Gaulle et ses partisans, désireux d’attendre le débarquement pour agir. L’historienne a aussi démystifié l’appel du 18 juin 1940, en rappelant que « cet appel à résister n’était pas destiné au peuple français mais uniquement aux militaires et aux hauts techniciens de l’armement ».

 

1

Ensuite Monique Georges a fait la distinction entre les Forces française de l’intérieur (FFI) d’un côté, et de l’autre, les Forces françaises libres, exilées à Londres : « Une lutte des classes au sein de la résistance » a ironisé l’historienne « puisque les FTP étaient composés de personnes du peuple, pour la plupart militants politiques de gauche, jeunes et laïques, se battant pour un monde libre. Alors que les Français libres gaullistes, étaient surtout issus d’une droite classique, catholique et patriotique voire nationaliste. 35 % étaient des militaires de carrière qui se reconnaissaient dans les propos et l’attitude de de Gaulle».

Du coup poursuit Monique Georges, les FTP n’ont jamais été aidés ni par les Alliés ni par de Gaulle, pour mener la lutte armée en France, même si la résistance fut unifiée par l’intermédiaire du Conseil National de la Résistance (CNR) dans lequel les communistes seront nombreux mais minoritaires.

En guise de conclusion, Monique Georges apporta des éléments d’explication à « l’oubli » dont serait victime depuis toujours la résistance communiste, jusque dans les manuels scolaires. « Les FTP, individus modestes, ont laissé peu de témoignages. De Gaulle obsédé par une révolution communiste a préféré redonner le pouvoir à sa famille, la classe dirigeante et bourgeoise qui avait trahi. Il a donc tout fait pour occulter le rôle primordial des communistes dans la victoire ». La période de la « guerre froide » dès la fin du conflit a transformé, selon l’historienne, les communistes en ennemi de la France. « Une vision bien relayée par les médias et aussi les historiens pendant longtemps », a t-elle conclu, sous les applaudissements de la salle.

 

                                                                                                                Frédéric SEAUX

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Christian Pujol 30/10/2010 11:13


Toujours un plaisir de te lire mon cher Fred. Amicalement.


Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens