Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 14:22

Les victimes du Médiator

Témopignage paru dans l'Humanité le 11 janvier 2011

Mediator. « Servier ne pouvait ignorer les risques »

 

Pour quelques kilos superflus, Dominique Garcia s’est retrouvé aux urgences. Il porte plainte aujourd’hui.

 

 

« Ce médicament va faire d’une pierre deux coups : il va vous permettre de réduire le taux de sucre dans le sang et il facilitera votre régime. » Cette phrase, prononcée par son médecin en 2005, Dominique Garcia ne l’oubliera pas de sitôt. À l’époque, aux yeux de cet homme complètement obnubilé par ses 83 kilos, l’argument sanitaire fait office de bon prétexte pour prendre le Mediator. Pourtant, sa glycémie dépasse à peine la moyenne et il n’est pas diabétique. Quant au régime, cet homme de haute stature reconnaît aujourd’hui que « ça relevait plutôt de la coquetterie ».

Mais depuis que Dominique s’est reconnu dans les témoignages des premières victimes du Mediator, ce qu’il ne s’explique pas, c’est que son généraliste ait continué à lui prescrire le médicament alors que son régime avait porté ses fruits. «  Je ne pesais plus que 71 kilos, j’aurais dû arrêter. J’ai continué à prendre du Mediator pendant trois ans. » À l’époque, pourtant, il ne s’en plaint pas : « Ça me permettait de recommencer à manger normalement sans reprendre le poids que j’avais perdu, mais cela n’avait aucun impact sur mon taux de sucre dans le sang. »

Sans aucun signe avant-coureur, c’est par une matinée de décembre 2009, alors qu’il est au volant, que ce chauffeur professionnel commence à ressentir de violentes bouffées de chaleur. Très vite, il peine à trouver son souffle et appelle le Samu. Aux urgences, Dominique est aussitôt pris en charge pour un œdème pulmonaire. Lors de son hospitalisation, les médecins lui recommandent d’arrêter le Mediator, lui expliquant qu’il n’en a plus besoin mais sans pour autant évoquer un quelconque danger. « Sur le coup, personne n’a pas percuté sur un lien éventuel entre le médicament et l’œdème. Ce n’est que lorsque l’affaire a été médiatisée que j’ai identifié la ressemblance avec mes propres symptômes. J’ai enfin pu mettre un nom sur ce que j’avais vécu. »

Lorsque le Mediator est retiré de la vente, peu après son hospitalisation, son médecin généraliste – « peut-être par ignorance » –   n’évoque pas cette information avec lui, et aucun examen médical ne lui est alors proposé. « On se demande pourquoi les médecins sont si mal informés sur les motifs d’interdiction de certains médicaments », s’étonne Dominique, dont la valvulopathie est désormais avérée et qui s’attend à subir prochainement une opération à cœur ouvert. Miné par l’hypertension, sous anticoagulants, il remet en question le rapport consumériste de certains patients aux médicaments. Une relation ambiguë dans laquelle il s’inclut. « Ma mère a aussi pris du Mediator, pour maigrir, en 2009. Mais très vite, son cardiologue le lui a formellement déconseillé. Il devait avoir été informé, mais comme mon généraliste continuait à m’en prescrire, on n’a pas pris ses conseils au sérieux. Du coup, je fournissais moi-même des boîtes à ma mère », confie-t-il. « Aujourd'hui, je n’en veux pas à mon médecin, je pense qu’il ne savait pas. En revanche, l’attitude de Servier est impardonnable. Après les interdictions en Espagne et en Italie, il ne pouvait pas ignorer les risques. »

Dominique garcia, 48 ans, 
3 cachets par jour pendant 4 ans

 

Flora Beillouin

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans santé
commenter cet article

commentaires

menard 14/01/2011 10:19


pour une info un peu equilibrée allez voir le Midi Libre de ce matin Pour nous faire comprendre comment on manipule les masses au détriment des patients :
lien : http://www.midilibre.com/articles/2011/01/13/A-LA-UNE-Un-nouveau-rapport-minimise-le-nombre-de-morts-1507279.php5


Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens