Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 21:25

 

Article paru dans l'Humanité le 10 février 2011

Le lycée autogéré de Paris menacé

 

La suppression annoncée de cinq postes à la rentrée prochaine compromet l’existence de cet établissement expérimental qui accueille de nombreux élèves en rupture scolaire.

 

«Le plus important, c’est de sauver notre lycée, il faut se serrer les coudes ! », lâche Vincent sous une salve d’applaudissements. En ce mardi après-midi, la salle du rez-de-chaussée du lycée autogéré de Paris (Lap) est archicomble. Une bonne centaine d’élèves et de professeurs se pressent dans les gradins. Jeudi dernier, le rectorat a transmis la dotation horaire de cet établissement expérimental public pour la rentrée prochaine. Bilan : 408 heures contre 500 cette année. Une baisse de 20 % qui entraîne la suppression de cinq postes d’enseignants sur les vingt-cinq actuels.

 

un ovni dans le paysage scolaire

« Pour nous, cela signi­fie pure­ment et sim­ple­ment la fer­me­ture défi­ni­tive de notre établis­se­ment », explique Emmanuelle Sliman, professeur de lettres et de théâtre. Le lycée autogéré de Paris, c’est un ovni dans le paysage scolaire. Créé en 1982, l’établissement et ses 242 élèves fonc­tionnent sans chef d’établissement. La col­lec­ti­vité se par­ta­ge la ges­tion, les tâches admi­nis­tra­tives, jusqu’à l’entretien des locaux... Ici, pas de sonnerie ni de surveillants, les élèves, la plupart issus d’un parcours scolaire chaotique, sont libres de ne pas venir en cours. « Tout repose sur la responsabilisation, résume Camila, dix-neuf ans, en terminale ES. Ici, si l’on vient en cours, c’est qu’on en a envie, pas sous la menace d’une sanction. On se sent plus respecté et autonome que dans un lycée normal. Moi, ça m’a réconciliée avec les études. »

 

les arguments

du rectorat font bondir

Tout cela s’accompagne d’une liberté pédagogique rare d’où sont bannis les notes et les conseils de classe, où l’enseignement se fait souvent à deux dans des classes limitées à seize élèves maximum. « Si vous enlevez cinq postes, ce fonctionnement spécifique ne sera plus possible », souligne Emmanuelle Sliman.

Une perspective qui, jusqu’ici, laisse froid le rectorat de Paris. « Comme tous les établis­se­ments, on demande au Lap de par­ti­ci­per à un effort natio­nal de ges­tion res­ser­rée, mais on ne met pas du tout en péril son exis­tence », assure Philippe Fatras, ins­pec­teur d’académie chargé du second degré à Paris. Selon le rec­to­rat, la dotation horaire du lycée n’aurait pas cessé d’augmenter ces der­nières années tandis que les pré­vi­sions d’effectifs à la rentrée 2011 feraient état d’une baisse du nombre d’élèves à 204.

Des arguments qui font bondir l’équipe du Lap. Il y a de quoi. En réalité, la dotation du lycée autogéré est passé de seulement 24 à 25 postes entre 1982 et 2011 ! Un poste en presque trente ans... Surtout, ce calcul ne prend pas en compte le fait que les profs du Lap ne font pas qu’enseigner mais prennent également en charge la quasi-totalité des tâches de gestion et de vie scolaire. Leur temps de service est de 25 heures contre 18 en lycée classique. « Quant aux effectifs pour la rentrée prochaine, ajoute Emmanuelle Sliman, le chiffre officiel d’inscriptions prévues est de 230, pas de 204. » Depuis une semaine, la mobilisation bat son plein. La pétition du Lap (1) a été signée par plus de 2 500 personnes. Et une délégation doit être reçue vendredi soir au rectorat.

(1) www.l-a-p.org

Laurent Mouloud

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans éducation nationale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens