Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 14:31

  

 Article paru dans l'Humanité le 22 janvier 2011 

  

  

La pédagogie écrasée par l’austérité

 

Un budget de pénurie. A Hérouville Saint-Clair, le manque de moyens menace la spécificité du collège-lycée expérimental

 

Au collège-lycée expérimental d’Hérouville Saint-Clair, près de Caen en Basse-Normandie, l’heure est à l’inquiétude et au combat[1] depuis que le rectorat a signifié aux enseignants la suppression, à la rentrée prochaine, de l’équivalent de deux temps plein. « La perte de ces deux postes équivaut à 6 % de l’ensemble des équivalents temps plein alors que la moyenne académique se situe à 2,2 % », expliquent les enseignants dans un courrier envoyée à la rectrice de l’académie de Caen, qui refuserait toujours de les recevoir. Les trente-sept enseignants de l’établissement s’interrogent par conséquent sur l’existence à terme de la spécificité de leur établissement. Celui-ci, créé en 1982, (il n’y en a que quatre en France-NDLR) est porteur d’un projet « basé sur un accompagnement individualisé fort par le tutorat et sur la proposition de modalités d’enseignement différentes à travers des ateliers, de l’ouverture culturelle, de l’aide au travail pour l’ensemble des élèves ou encore des temps d’interdisciplinarité généralisés à l’ensemble de l’école ».

Les moyens humains étant déjà fortement sollicités par la mise en oeuvre de ce projet, les enseignants, qui ont déjà multiplié les arrêts de travail et qui prévoit aujourd’hui « d’aller mettre le bazar » au Salon de l’étudiant de Caen, refusent que les deux postes supprimés soient remplacés par des heures supplémentaires, comme le propose le rectorat. « Car rappellent-ils, le service enseignant est déjà majoré en moyenne de près de deux heures supplémentaires et le temps effectif de service d’un enseignant approche vingt cinq heures ». Mais si ces heures supplémentaires n’étaient pas acceptées, l’aspect expérimental de l’établissement pourrait ne pas se poursuivre. « Le rectorat ne s’intéresse qu’aux suppressions de postes et pas à la réussite éducative de notre établissement», confie Fabien Tesson, professeur d’histoire-géographie dans ce collège-lycée depuis douze ans.

    Frédéric SEAUX



[1] Les enseignants ont créé un collectif de défense ainsi qu’un blog (coolectifcle.eklablog.com) sur lequel apparaissent de nombreux témoignages d’élèves.

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans Education
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens