Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 22:30

Article paru le lundi 18 octobre 210 dans le journal l'Humanité, page 10. 

 

Tony, dix-sept ans, suicidé en prison

 

 

 Rouen. Les parents du jeune garçon de 17 ans qui s’est suicidé dimanche dernier dans sa cellule de la maison d’arrêt de Rouen veulent comprendre ce qui s’est passé.

 

La voix du papa est posée, mais déterminée. Les yeux de la maman parlent pour elle. Ils tiennent à rester dignes, malgré leur douleur, face à la mort, elle indigne, de leur fils Tony, âgé de 17 ans, qui s’est suicidé dimanche dernier alors qu’il était incarcéré dans le quartier pour mineurs de la maison d’arrêt « Bonne Nouvelle » - qui sera bientôt détruite - de Rouen. Dignes encore, alors que la maison d’arrêt, elle, leur a appris le drame par téléphone.

Arrêté dans la nuit de vendredi à samedi dernier pour destruction en réunion d’un véhicule, Tony est présenté à la juge pour enfant, alors de permanence. Celle-ci le place directement en détention provisoire en attendant son jugement qui aurait eu lieu au plus tard un mois après. Tony ne verra jamais son jugement. Il a été retrouvé sans vie le dimanche en début d’après-midi, après s’être suicidé par strangulation avec ses draps. Le procureur de la République a immédiatement diligenté une enquête qui devrait permettre de comprendre comment ce drame a pu se produire.

C’est en tout cas ce qu’espèrent les parents et leur avocate, maître Stéphanie Audra Moisson, très attachée à cet adolescent qu’elle suivait depuis deux ans maintenant. Car c’est vrai que Tony, déscolarisé, n’était pas exempt de tout reproche. Il le savait et admettait toujours ses erreurs. Il avait ainsi déjà eu affaire à la justice au point d’avoir fait un séjour d’un mois dans cette maison d’arrêt d’un autre âge. Ces parents veulent aujourd’hui comprendre pourquoi le juge a placé leur enfant en détention alors qu’il était vraiment en souffrance, au point de demander à voir un médecin psychiatre et à être hospitalisé. « J’ai vu mon fils juste après sa garde à vue et j’ai compris qu’il n’allait pas bien, car ce n’était pas son habitude de demander de l’aide », explique le père. « Il pleurait et expliquait qu’il ne voulait pas retourner en détention », poursuit l’avocate qui tient à préciser que « Tony était un gentil garçon, très attachant qui voulait travailler pour être indépendant et se construire rapidement une vie simple ».

Alors pourquoi cette détention ? Faut-il alors y voir les conséquences de la politique répressive du gouvernement à l’encontre de la délinquance des mineurs ? Maître Audra Moisson et son confrère Etienne Noël, avocat au barreau de Rouen et membre de l’organisation internationale des prisons, soutiennent « Qu’à Rouen, les magistrats ne sont absolument pas dans cette démarche répressive ». L’avocate de la famille pense plutôt que l’explication tient davantage « à son passif avec la justice et la nécessité pour la juge pour enfant, ex-juge d’instruction, de préserver la crédibilité de la justice et de mettre fin à la délinquance de Tony ». Et de poursuivre : « Selon la juge, il avait cette fois-ci commis un acte grave, punissable de dix ans d’emprisonnement, réduit à cinq ans pour les mineurs ».

En tout cas, les parents de Tony n’ont pas l’intention d’abandonner. « On ira jusqu’au bout pour que ça n’arrive plus. Je veux la vérité. C’est la dernière chose que je peux faire pour mon fils qui a toujours assumé ses actes. Que l’Etat qui n’a pas su protéger mon fils, assume aussi ses lacunes », prévient le père. Les amis de Tony, eux, en silence, ont organisé une marche jeudi après-midi depuis le Palais de justice de Rouen jusqu’à la maison d’arrêt dans lequel est mort leur camarade. En février dernier, un autre mineur s’était déjà suicidé dans cet établissement pénitentiaire.

     Frédéric SEAUX

 

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans prison
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens