Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 21:36

Article paru dans l'Humanité, le 28 août 2008

Cardiaque et…  expulsée !

 

Oissel (Seine-Maritime)

Correspondance particulière

Malgré une très forte mobilisation, une mère de famille kurde gravement malade a été renvoyée hier matin avec ses deux enfants vers la Turquie,  

En ces temps de célébration des médaillés olympiques français, il y en a une qui sans aucun doute détient la palme : c’est madame le préfet de Mayenne qui pourra jeudi en recevant Nicolas Sarkozy s’enorgueillir de mener avec zèle la politique d’acharnement du gouvernement à l’encontre des sans-papiers. En effet, malgré sa situation médicale gravissime, une mère de famille turque d’origine kurde, Elif Kocamer, a été renvoyée hier matin par avion depuis Orly dès 9 heures du matin avec ses deux enfants Eren et Ahmet, âgés de 5 et 12 ans, en Turquie où réside son mari expulsé de France en novembre 2007. Et ce, contre l’avis même du médecin du centre de rétention d’Oissel (Seine-Maritime) où elle était incarcérée avec ses deux enfants depuis le 12 août dernier, après avoir été « fliquée » pendant une semaine à Laval où elle résidait, estimant que le voyage et son retour en Turquie seraient très dangereux pour sa santé suite à un infarctus survenu il y a trois ans. La préfecture de Mayenne et la justice ont plutôt préféré retenir l’avis du médecin inspecteur de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales arguant, sans l’avoir auscultée et sur simple lecture du dossier médical, que cette femme pouvait être soignée et en centre de rétention et en Turquie.

La mobilisation tant à Laval qu’à Oissel du Réseau Education Sans Frontières de la Mayenne, du comité  de soutien des parents d’élèves des enfants Kocamer et du Parti Communiste de Mayenne, présents à Oissel jusqu’au dernier moment, soutenus activement par le sénateur-maire de la ville Thierry Foucaud et de Jean-Paul Lecoq, député-maire de Gonfreville l’Orcher (Seine-Maritime) qui ont interpellé le préfet de Mayenne, Rama Yade et Brice Hortefeux, n’y ont rien fait. A 5h30 du matin, cette mère et ses deux enfants étaient réveillés : destination officielle,  Plaisir dans les Yvelines. En réalité, ils allaient tout droit vers Orly sans que leurs soutiens puissent réagir rapidement.

En Turquie, le petit Eren devra attendre un an avant de pouvoir repartir à l’école qui ne commence qu’à l’âge de sept ans ; quant à son frère aîné de douze ans, il devra retourner en CP car il n’écrit pas la langue. Pourront-ils bénéficier du regroupement familial mis en avant par le gouvernement français lorsque cela l’arrange pour justifier cette expulsion ? Rien n’est moins sûr, car en Turquie le mari habite chez sa mère dans l’incapacité d’héberger d’autres personnes. Et quand on connait la situation dramatique des Kurdes dans ce pays, on a de quoi s’inquiéter quant à la santé de leur mère et à la sécurité de la famille dont deux membres ont déjà été tués il ya quelques années.

Frédéric SEAUX

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic seaux - dans sans-papiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frederic seaux
  • Le blog de frederic seaux
  • : il s'agit d'un blog sur lequel paraissent certains de mes articles publiés dans le quotidien l'Humanité et les deux hebdomadaires, La Terre et l'Humanité Dimanche. J'utilise également ce blog comme moyen d'expression sur des sujets d'actualité que je ne traite pas directement à travers mes articles. Rendez-vous également sur le blog de la maison d'édition que j'ai créée : http://editionscogitoergosum.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Liens